L’enlèvement de Michel Houellebecq / Guillaume Nicloux

Huis-clos improbable entre un écrivain Michel Houellebecq joué par lui même et trois lascars incultes et mal dégrossis (trois déclinaisons de Pascal Brutal).

Un film d’un genre tout aussi improbable, téléréalité, docu-fiction, improvisation, film d’auteurs où le personnage de Michel entre en contraste avec des ravisseurs tout aussi ravissants, dans une rencontre irrévérencieuse, fantaisiste et drôle.
 
Guillaume Nicloux signe là un film superbe, réjouissant et touchant.